Gestionnaire de Patrimoine : un bon allié qui gère correctement vos biens

Sommaire

Partager

Le patrimoine désigne l’ensemble des biens, hérités ou constitués, qu’une personne a en sa possession. Souvent assimilée à la gestion de placements, la gestion de patrimoine vise à les conserver et à la fois à réaliser un placement afin de les faire fructifier. Globalement, cette opération réunit 4 univers, à savoir l’investissement, la stratégie de préservation du patrimoine existant et de réduction d’impôts (défiscalisation), la planification de revenus (pour la retraite et pour les héritiers) et la gestion des placements. Tout cela relève de la compétence d’un gestionnaire de patrimoine. Véritable spécialiste de l’investissement sur mesure, c’est un conseiller en gestion et en optimisation de patrimoine. En savoir plus.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de patrimoine ?

Gestionnaire de patrimoine

Également appelé gestionnaire de fortune, Conseiller en gestion de patrimoine (CGP), conseiller en patrimoine ou conseiller en investissements financiers, le gestionnaire de patrimoine est un expert en ingénierie patrimoniale et un professionnel de l’investissement sur mesure. Il possède de solides connaissances en droit patrimonial, en économie, en fiscalité et en finance.

Un peu comme le médecin de l’épargnant, le CGP accompagne les particuliers et les entreprises dans la gestion et l’optimisation de leur patrimoine. Pour cela, il établit d’abord un bilan patrimonial. Il s’agit d’une sorte d’état de lieux de la situation actuelle du client, de ses actifs, de ses rentrées d’argent, de ses projets et de son ambition. Ensuite, il lui apporte des conseils sur le plan fiscal, juridique et financier.

En considérant l’importance du patrimoine de ses clients ainsi que leurs projets de vie, ce professionnel peut identifier les leviers d’action à privilégier.

Pour exercer son métier, le CGP peut travailler au sein de différents acteurs de la finance, tels que :

  • la compagnie d’assurance,
  • la banque,
  • le cabinet de gestion de patrimoine,
  • l’office notarial.

En pratique, l’évolution d’un CGP fonctionne à la méritocratie. Salarié au sein d’une structure (gestionnaire junior), il va accompagner les investisseurs. Si ces derniers sont satisfaits de son conseil, il peut alors évoluer dans l’entreprise. Dès lors, il peut se voir confier une clientèle de plus en plus fortunée. Après quelques années d’expérience, il peut être amené à encadrer une équipe de conseillers financiers, voire à diriger l’organisme de gestion de patrimoine.

Au fur et à mesure de sa renommée, le gestionnaire de fortune peut se permettre de devenir conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Il peut alors créer sa propre société et travailler en libéral.

Quelles sont les missions d’un gestionnaire de patrimoine ?

Les tâches qui incombent à un gestionnaire de patrimoine sont alors multiples. Cela commence généralement par un audit patrimonial. C’est une étape clé qui consiste à analyser le patrimoine et le régime matrimonial. En même temps, le CGP fait le point sur les objectifs de son client. Cette étude patrimoniale lui permet d’établir un bilan complet des avoirs et des dettes de la personne concernée (physique ou morale).

Une fois que le gestionnaire du patrimoine connaît les besoins de son client et les contraintes, il pourra formuler la stratégie d’investissement la plus performante. Il donne notamment un conseil personnalisé dans un environnement économique complexe.

L’expert en conseil de gestion de patrimoine peut, entre autres, proposer des solutions pertinentes permettant :

  • de développer et de diversifier le patrimoine ;
  • de générer des revenus complémentaires ;
  • de simplifier le processus de transmission de patrimoine ;
  • de choisir le régime matrimonial le plus adapté ;
  • d’optimiser la fiscalité.

À l’évidence, le CGP suit les évolutions des marchés et reste à l’affût de l’actualité financière et économique, au niveau national comme international. Sur la base d’une lettre de mission annuelle de suivi, il peut alors s’assurer de l’adéquation des mesures prises avec l’évolution de la situation familiale, professionnelle et patrimoniale de son client. Ce dernier peut aussi lui confier la réalisation de sa déclaration d’impôts sur le revenu chaque année.

Bref, le rôle d’un gestionnaire de patrimoine est essentiellement axé sur les quatre points suivants :

  • gestion des actifs financiers de toute nature,
  • conseil en investissements,
  • conseil en stratégie patrimoniale,
  • suivi patrimonial.

Diagnostiquer, analyser et accompagner sont les maîtres-mots dans l’exercice du métier d’un CGP.

Quelles sont les compétences d’un gestionnaire de patrimoine ?

Gestionnaire de patrimoine

Un gestionnaire de patrimoine, indépendant ou non indépendant, maîtrise les différents domaines suivants :

  • le marketing,
  • la comptabilité,
  • l’économie,
  • le droit,
  • l’immobilier,
  • la fiscalité,
  • la finance,
  • l’évolution de la législation.

C’est pourquoi, pour devenir un CGP, il faut détenir un master mention gestion de patrimoine, assurance ou finance. Il est aussi possible d’opter pour un diplôme en administration des affaires ou en gestion financière. Le master mention « Monnaie, banque, finance, assurance » (MBFA), science économique ou droit bancaire et financier, et le diplôme d’un IAE (Institut d’administration d’entreprises) ou d’une école de commerce sont également appréciés. Bien entendu, la profession de conseiller en gestion de patrimoine est accessible via toute formation en immobilier ou gestion de niveau Bac+5 minimum.

Plusieurs cursus permettent donc de devenir conseiller en gestion de fortune.

En plus de la formation,  un bon gestionnaire possède également quelques qualités personnelles. Les plus importantes sont notamment :

  • la rigueur et l’organisation,
  • le sens de l’écoute,
  • l’honnêteté,
  • le sens relationnel et commercial,
  • la discrétion (respecter le secret professionnel),
  • l’aisance avec les chiffres,
  • l’esprit d’analyse et d’observation,
  • l’esprit d’initiative,
  • le sens de la diplomatie et de la médiation,
  • la capacité d’adaptation,
  • l’autonomie.

Dans tous les cas, un CGP se tient informé sur l’évolution des marchés sur lesquels il investit.

Quand et pourquoi faire appel à un gestionnaire de patrimoine ?

Grâce aux compétences et à l’expérience d’un conseiller en gestion de patrimoine, les particuliers et les entreprises mettront plus de chances de leur côté pour valoriser leur patrimoine. L’intervention de ce professionnel est donc utile dans de nombreuses circonstances de la vie. En voici 4 exemples.

Pour développer son patrimoine

Vous avez un capital à investir ? Vous vous sentez perdu avec tous les choix d’investissements disponibles (investissement immobilier, SCPI [Société civile de placement immobilier], assurances-vie, fonds structurés, unités de compte, etc.) ? Le gestionnaire de patrimoine peut vous aider à y voir plus clair.

En effet, il existe bon nombre d’options de placements. Cependant, toutes les solutions ne se valent pas. Afin de vous aider à faire un choix avisé, le conseiller en gestion de patrimoine dresse dans un premier temps un état des lieux de votre patrimoine (bilan patrimonial). Pour cela, vous devez d’abord lister l’ensemble de vos actifs (biens immobiliers, placements financiers). Il faut également renseigner vos revenus et les charges que vous supportez. Le professionnel pourra ensuite structurer votre patrimoine et définir votre profil investisseur.

Selon le profil investisseur de sa clientèle, le CGP pourra alors lui conseiller les placements adaptés à la fois à sa situation, à son projet de vie et à ses objectifs.

Pour réduire ses impôts

Depuis quelques années, l’Hexagone fait partie des pays d’Europe qui paie le plus d’impôts. Cela pousse les Français à trouver des alternatives durables permettant de revoir à la baisse leur imposition. 

Si vous pensez que vous payez beaucoup d’impôts chaque année, il peut être judicieux de faire le point avec un conseiller en gestion de patrimoine. Il existe, en effet, de nombreux dispositifs de défiscalisation, immobilière comme financière. Par exemple, investir dans la pierre en défiscalisant est une solution sûre et pérenne de vous constituer un capital tout en réduisant vos impôts. Vous pouvez, entre autres, profiter de la loi Pinel, la loi Malraux, la loi Monuments historiques ou du statut LMNP (Loueur meublé non professionnel), selon vos objectifs et la nature de votre projet.

Les produits de défiscalisation financière constituent aussi un moyen complémentaire pour alléger votre imposition. Par exemple, les FIP (Fonds d’investissement de proximité) et les FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) proposent des avantages fiscaux aux investisseurs désireux de contribuer au développement de petites et moyennes entreprises.

Afin de profiter d’une nette réduction d’impôt tout en rentabilisant votre investissement, une bonne méthode et une connaissance approfondie du marché sont indispensables. D’où l’intérêt de vous faire épauler par un CGP.

Pour investir dans l’immobilier

Gestionnaire de patrimoine

L’investissement immobilier fait partie des placements les plus sûrs pour faire fructifier votre argent. Néanmoins, étant un projet à long terme, il peut aussi comporter des risques. Pour garantir la rentabilité de votre opération, n’hésitez pas à solliciter le service d’un gestionnaire de patrimoine.

Pour réaliser un bon investissement immobilier, il est primordial de maîtriser le marché immobilier. Vous devez également choisir le bon emplacement, et sélectionner le type de bien le plus rentable tout en tenant compte de votre budget et votre projet de vie.

Un gestionnaire de patrimoine est ainsi un merveilleux allié. Véritable expert de l’environnement immobilier, fiscal, financier et juridique, il est en mesure de vous orienter vers un investissement personnalisé. De plus, il peut aider ses clients dès la définition du projet jusqu’à la gestion locative, en passant par la sélection de la ville et du bien, et le choix des locataires. Avec l’appui de ce professionnel, vous mettez tous les atouts de votre côté.

Pour anticiper la transmission de son patrimoine

La transmission de patrimoine est un sujet complexe auquel tout le monde doit réfléchir le plus tôt possible. C’est une question délicate que de nombreuses personnes hésitent à aborder. Pourtant, cette étape est nécessaire afin de mieux protéger ses proches en cas de décès. Elle permet, entre autres, de minimiser les risques de litige familial dans le cadre de la succession.

Anticiper la transmission de son patrimoine lors de la vie active est, d’ailleurs, une excellente solution pour réduire votre charge fiscale.

Il faut savoir que les droits de succession sont relativement élevés en France. Afin d’éviter que vos héritiers n’aient à payer de trop gros frais, il est possible, de votre vivant, de réaliser des donations immobilières, par exemple. L’investissement immobilier notamment le démembrement de propriété et les assurances-vie constituent également des placements offrant d’importants avantages successoraux.

Pour être sûr que la transmission de votre patrimoine soit la plus pertinente possible suivant votre profil, et la plus adaptée à votre demande, faites confiance à l’expertise d’un CGP. Il peut proposer une solution sur mesure pour chacun de ses clients.

Confier la gestion de son patrimoine à un CGP : comment ça marche ?

En confiant la gestion de votre patrimoine à un CGP, vous avez le choix entre deux options, à savoir la gestion conseillée et la gestion sous mandat. Dans tous les cas, les prestations de cet expert se déroulent généralement en trois étapes.

L’établissement d’un bilan patrimonial

Le début de l’intervention d’un conseiller en gestion de patrimoine est la phase de découverte. Un entretien avec ses clients lui permet de connaître leur situation personnelle et professionnelle, leurs ressources, leur fiscalité, leurs charges et leur patrimoine passif et actif.

Il s’agit donc d’une sorte de diagnostic grâce auquel, le gestionnaire de patrimoine aura une idée précise de votre situation financière. Cette étape est essentielle, car elle permet de définir des objectifs en fonction de la volonté du client et de ses obligations. L’accent sera effectivement mis sur le développement de son patrimoine, l’optimisation fiscale, la préparation de la retraite et la transmission. 

L’élaboration d’une stratégie

Après l’audit patrimonial, le gestionnaire de patrimoine émet ses analyses afin de connaître les forces et les faiblesses de votre patrimoine. Il s’intéresse ensuite à votre aversion aux risques. Dès lors, il pourra établir votre profil d’investisseur (investisseur prudent, investisseur équilibré, investisseur dynamique). 

En prenant en considération vos objectifs et vos situations actuelles, il vous propose les solutions d’investissement qui vous conviennent. Il vous propose bien évidemment plusieurs options en vous expliquant les avantages, les inconvénients et les risques de chaque approche.

L’accompagnement

Le conseiller en gestion de patrimoine vous donne des conseils avisés concernant l’optimisation de votre patrimoine et le développement de son potentiel. De même, il assure un suivi régulier tout au long de sa prestation. Vous pouvez ainsi compter sur l’expertise d’un expert dans la préparation et l’organisation des évènements futurs liés à votre patrimoine.

Qui peut donc faire appel au service d’un gestionnaire de patrimoine ?

Gestionnaire de patrimoine

Contrairement aux idées reçues, les conseils en gestion de patrimoine ne sont pas destinés uniquement aux clients fortunés. La prestation d’un gestionnaire de patrimoine profite aussi bien aux riches qu’aux détenteurs d’un petit patrimoine.

Ce professionnel est à votre service tant que vous :

  • disposez d’une capacité d’épargne régulière ;
  • détenez des actifs, comme des biens immobiliers ou des assurances-vie ;
  • souhaitez anticiper la transmission de votre patrimoine ou votre retraite ;
  • désirez organiser au mieux votre patrimoine.

Il n’existe donc pas de profil type de clientèle pour bénéficier des services d’un CGP. Alors si l’un de ces projets ou de ces situations vous concerne, n’hésitez pas à contacter un gestionnaire de patrimoine.

Découvrez nos autres articles

Devenez un expert de l'investissement locatif

Investissez dans des biens uniques et rentable facilement

Vous êtes inscrits à la vente !

Vous recevrez un email le vendredi 26 novembre à 19h avec tous les détails sur cette opportunité.

Vous êtes à quelques clics de faire une bonne affaire

Vous êtes à quelques clics de faire une bonne affaire

Pas encore inscrit ?

or