Achat immobilier ancien

Sommaire

Partager

A Paris, l’offre ne propose quasiment que de l’immobilier ancien, la construction de nouveaux logements est rare. Néanmoins, les acheteurs sont toujours présents. En vue d’un investissement locatif, si vous effectuez l’achat d’un studio il y a de grandes chances que votre bien soit issus de l’immobilier ancien.

L’ancien à tout prix ?

L’ancien est sujet à des fluctuations tout comme le prix de l’immobilier neuf. Si le prix au mètre carré à Paris est plus élevé que le marché, en Province il en est tout autre. En effet, le prix au mètre carré en centre-ville est élevé et ceci quelque soit le type de bien. L’immobilier ancien vas plutôt se réévaluer selon son emplacement. Ne sachant pas où nous mettons les pieds, les agences immobilières et les chasseurs immobiliers nous guident dans cette quête du logement parfait.

Quelques règles à respecter avant d’acheter

Les règles à respecter pour acheter un immobilier ancien

Vous prévoyez d’acheter un immobilier ancien, Acheter un bien immobilier ancien nécessite un temps de réflexion et une analyse totale du logement. Rien ne doit vous échapper, autrement vous pourriez le regretter. Alors, pour optimiser votre achat, voici quelques règles que vous devez absolument respecter :

  • Soyez prudent : Lorsque vous achetez un bien immobilier ancien, la prudence est très importante. En étant prudent, vous n’échapperez pas aux risques potentiels liés à l’âge de la propriété et aux coûts cachés.
  • Préparez-vous : avant de commencer à rechercher le bien, définissez un budget clair. Si vous financez votre achat via un prêt immobilier, il faut se renseigner sur les taux d’intérêt actuels et les conditions de prêt hypothécaire. Cette étape est très importante car elle vous permettra de déterminer ce que vous pouvez vous permettre et d’ éviter les mauvaises surprises financières.
  • Renseignez-vous sur le bien que vous souhaitez acheter : avant de finaliser votre achat, faites des recherches approfondies sur le bien que vous envisagez d’acheter. Pour ce faire, renseignez-vous sur l’historique de la propriété (les travaux de rénovation passés, les réparations nécessaires et les problèmes structurels potentiels, etc.). Inspectez également le bien en prêtant une attention particulière à l’environnement, au voisinage, à l’état du bâtiment, etc. Assurez-vous de la conformité entre l’offre du vendeur et du logement. Aussi, vérifiez les impayés des charges de copropriété ou autres et les aménagements non déclarés au risque de payer la note lors de votre acquisition. 

Si vous avez des soucis, n’hésitez pas à faire inspecter la propriété par un professionnel qualifié. Ce professionnel peut vous aider à identifier tout problème caché.

  • Prenez en compte l’emplacement du bien : L’emplacement est un facteur clé pour la valeur à long terme de votre investissement. Assurez-vous que le quartier répond à vos besoins en termes d’infrastructures, de commodités, d’accès aux transports en commun et de qualité de vie en général.
  • Consultez un agent immobilier : Pour trouver le meilleur bien immobilier, demandez de l’aide auprès d’un agent immobilier. Cet expert peut vous aider à trouver des biens qui correspondent à vos critères. Il peut vous fournir des informations sur le marché local et vous guider dans votre processus d’achat.
  • Négociez le prix du bien : en achetant un bien ancien, sachez que vous pouvez négocier le prix auprès du propriétaire. Pour vous aider à déterminer le juste prix, vous pouvez contacter un agent immobilier. Dans tous les cas, sachez que la négociation est un processus délicat. Il faut se préparer et rester flexible.

L’ancien : les avantages

Lorsque l’on souhaite réaliser l’achat d’un appartement ou d’une maison, plusieurs questions interviennent (Dans quel arrondissement de Paris investir ? Ancien ? Neuf ? Prêt immobilier ? Acheter à l’étranger ?). L’ancien peut vous offrir de nombreux avantages que le neuf n’aura pas.

D’abord, les biens anciens ont généralement un caractère et un charme uniques. Leurs détails architecturaux (moulures, cheminées, parquets anciens, poutres apparentes, etc.) ajoutent une touche d’authenticité à la propriété. D’ailleurs, si vous en prenez bien soin, sa valeur peut augmenter avec le temps. Les biens immobiliers anciens dans des quartiers prisés comme à Paris par exemple peuvent constituer un investissement solide à long terme.

Ensuite, la majorité des biens anciens se trouvent dans des quartiers établis et recherchés. Son emplacement offre un accès facile aux infrastructures, aux commerces, aux écoles et aux transports en commun. Les personnes qui y vivent bénéficieront d’une plus grande commodité.

Puis, les biens anciens sont généralement plus vastes. Ils sont dotés d’un plus grand jardin, d’un cours extérieur pittoresque, etc. Ces éléments sont parfaits pour la détente, le jardinage et les loisirs en plein air.

Mais les biens anciens disposent aussi d’une grande diversité. Un bien peut être situé en centre-ville ou en périphérie. Il peut être un studio, un appartement, une maison d’architecture ancienne faisant tout son charme.

Enfin, linvestissement immobilier ancien revient généralement moins cher qu’un achat immobilier neuf. Par ailleurs, l’ancien comporte toujours des défauts et seuls les biens sans défauts se vendent à des prix élevés. Ainsi vous pouvez faire appliquer une décote sur le prix de vente du logement, tout en ayant calculé au préalable le coût des travaux pour corriger le défaut.

Bref, les biens anciens bénéficient d’une valeur historique et culturelle. Cela les rend encore plus précieux. De plus, posséder une maison avec une histoire peut être gratifiant sur le plan personnel.

Découvrez nos autres articles

Devenez un expert de l'investissement locatif

Investissez dans des biens uniques et rentable facilement

Vous êtes inscrits à la vente !

Vous recevrez un email le vendredi 26 novembre à 19h avec tous les détails sur cette opportunité.

Vous êtes à quelques clics de faire une bonne affaire

Vous êtes à quelques clics de faire une bonne affaire

Pas encore inscrit ?

or